Tutoriel: apprendre la photographie de portrait. Réaliser un bon portrait bon photo sans matériel de pro.

 

Vous aimez la photographie ? Vous êtes débutant, amateur passionné, ou semi pro ? Vous aimeriez réaliser de jolis portraits en lumière naturelle ou en studio, en noir et blanc et en couleur ? Nous allons tenter, dans ce tutoriel, de comprendre les bases de la photographie de portrait. La lumière choisie, le boitier, l'objectif, le modèle, la mise en scène, portrait posé ou en action, beaucoup de choses rentrent en comptent dans l'art du portrait.

les photos ci-dessous ont été prises aux Nikon D700 et Nikon D800. Photographe de métier, et de passion, je voyage beaucoup, et ramène des portraits d'Asie ou du Proche-Orient.

 

Le choix de l'emplacement dans l'art du portrait photo :

Vous avez envie de réaliser un portrait en lumière naturelle, en noir et blanc: Pour apporter un contraste intéressant sur le portrait, chosissez un endroit prés d'une fenêtre, ou d'une source de lumière, et placez le sujet à environ 1 m. La partir droite du visage doit faire face à la source de lumière, et la partie gauche doit faire face au reste de la pièce, c'est à dire dans l'ombre. Vous aurez pris soin préalablement d'éteindre les lumière artificielles , néons, plafonniers, ampoules diverses, pour plonger la pièce dans l'obscurité. Si il y a d'autre fenêtres ou portes, essayer dans la mesure du possible de les fermer pour obturer les autres sources de lumière.

le résultat: une fois les réglages faits (que nous allons voir en dessous), une partie du visage du sujet va se trouver éclairé, et l'autre partie, coté pièce, va rester sombre. C'est ce qui va apporter de la matière à votre portrait, du contraste.

Attention : Il ne faut pas que la source de lumière qui vient de la fenêtre soit trop violente, par exemple un soleil de midi venant directement innonder la fenêtre, sinon le contraste sera trop fort sur la photo, et la douceur du clair/sombre sera remplacé par un aspect très lumineux / noir.

 

tuto portrait photographie
Une fois la bonne lumière trouvée, il va falloir régler votre boitier pour trouver le juste contraste, pas trop doux, mais pas trop brutal non plus. Tout d'abord, mettre le boitier en mode manuel. ("M"). Reglez les iso sur un chiffre bas, 200 ou 400. Plus ils sont hauts, plus ils déteriorent l'image, surtout sur les boitiers reflex amateurs.
Regler l'appareil sur une faible profondeur de champ, 1,8 ou 2 si vous avez un 50mm , ou le plus petit chiffre (3,5 sur les objectifs grand public. Une fois les iso et le diaphragme reglés, vous allez jouer uniquement sur la vitesse d'oburation. Essayez en plusieurs: 80, 160, 400, jusqu'à ce que vous trouviez le bon réglage, qui va vous apporter le rendu auquel vous vous attendiez. Ne descendez pas en dessous de 1/60e de seconde. Si vous êtes à un 60e de secondes, et que la photo est toujours trop sombre, montez progressivement les iso, jusqu'au bon compromis.

Ici, un choix d'emplacement différent sur ce portrait de couple lors d'un mariage: toujours une source de lumière, une salle plus sombre, mais cette fois ci, le photographe est placé non en face du sujet, mais sur le côté, en contre jour, face à la lumière. Toujours en manuel, vous allez tenté de faire un réglage pour exposer correctement les visages. La zone derrière, plus lumineuse, devient donc surexposée, ce qui donne une ambiance studio. Toujours en iso au minum, vous allez mettre le diaphragrame sur 1,8, ou 2, pour donner un deuxieme plan flou, et vous allez jouer sur la vitesse d'obturation pour recommencer la photo jusqu'à ce que les visages soient correctement exposés.

La position du sujet est ici judicieusement choisie: pensez à laisser une large zone vide sur la droite ou sur la gauche, et pas forcément à toujours mettre le sujet au centre de l'image.

tutoriel apprendre l'art du portrait en photographie
Le portrait en exterieur: pas toujours facile de trouver une lumière sympa en exterieur, quand on se balade dans la rue. Apporter du contraste devient difficile, et -pour moi- la couleur s'impose, en jouant sur d'autres réglages. Ici, le maillage de pavés au sol donne une matière intéressante . Je demande au sujet de s'asseoir par terre, et je choisi de shooter en prenant le plus de matière au sol possible. Il y a des boutiques et du mobilier urbain pas forcément essentiel derrière, je règle mon boitier sur une très faible profondeur encore, 1.8 avec mon objectif 50mm. En faisant la mise au point sur mon sujet juste devant moi, je vais obetnir du flou devant lui, mais aussi une large zone de flou derrière le sujet, ce qui apporte des couleurs flous interessantes, et met en valeur la dominante pastel du mannequin. La présence de feuilles jaunes au sol vient apporter une touche de couleur chaude, et vient casser la perspective des pavés. Le sujet n'est oas au centre de l'image, mais légérement sur la gauche, pour apporter un composition un peu plus intéressante à l'image. Ne pas hésitez à se mettre au ras du sol, pour se mettre à hauteur du mannequin, et pour prendre une bonne portion de sol. Si vous devez vous coucher par terre pour prendre la photo, faites le !
apprendre la photographie facilement

Portrait d'un enfant dans un orphelinat à katmandou, au Népal. Pris au Nikon D800, avec un 50mm 1.8. Demandez au modèle de tourner la tête vers la fenêtre, et se mettre légèrement en contre plongée. le choix du diaphragme en 1.8 permet d'avoir une zone de flou sur une partie du visage, et de souligner ainsi la zone de netteté sur l'oeil gauche. Sur le boitier, j'ai réglé le noir et blanc en poussant les contrastes a fond, ce qui donne des noirs puissants, et des zones de lumières douces.

Le choix du matériel: Optez pour un reflex, Nikon ou Canon, qui sont les boitiers les plus robustes, et qui donnent de meilleurs résultats. Selon moi, si vous avez 600 ou 700 euros à mettre dans un boitier, préferez un boitier pro d'occasion (Nikon D700, 5D Mark II, etc...) qu'un reflex amateur neuf vendu à la Fnac.

Le boitier pro, même d'occas, vous offrira toujours plus de possibilité techniques, de latitude en mode manuel, qu'un boitier amateur. Mieux vaut choisir un appareil pro 12 millions de pixels qu'un boitier amateur 24 millions. La balance des blancs, le réglages des couleurs, l'étendue des choix en mode manuel, vous vous amuserez beaucoup plus avec un reflex pro.

L'optique est toute aussi importante que le boitier : tous les portraits de ce tuto ont été pris avec un 50mm 1.8 nikkor. Un objectif que vous pouvez trouver à 100 euros sur leboncoin, et qui fait d'excellentes photos. Et surtout qui vous offre la possiblité de passer le diaphragme à 1.8, et de jouer sur les faibles profondeurs de champs.

 

Vous avez des questions : basile.crespin@gmail.com !