Choisir ses optiques et son matériel

Pour réussir un beau portrait, il faut évidemment une belle lumière, un sujet, un cadre, mais avant toute chose il vous faut le bon matériel ! Les boitiers achetés à la Fnac avec un objectif polyvalent du type 24-70 ne sont pas l'idéal. Polyvalent, ça veut dire pratique en tout circonstance, pour du grand angle comme du portrait, mais exceptionnel dans rien... Pour moi, deux choix s'offrent à l'amateur de portrait : le 50mm et le 35mm. La solution la moins onéreuse : le 50mm. Vous pouvez en trouver de trés bons à ouverture 1.8 sur leboncoin ou chez votre revendeur de matériel photo. C'est l'arme idéal pour travailler le portrait sans se ruiner. Deuxième solution: le 35mm. Il apporte plus de champ autour du sujet, et vous permet donc de mieux composer votre photo tout en travaillant la profondeur de champ. Idem, choisir un 35mm à ouverture 1.8 ou 1.4. Le souci du 35mm, c'est qu'il vous coutera forcément plus cher que le 50. Une chose importante : que vous soyez nikon, canon ou autre, privilégiez toujours la marque d'objectif qui correspond à votre boitier. Il vaut mieux avoir un objectif de grande qualité sur un boitier photo moyen que l'inverse. C'est l'optique qui vous donnera le piqué, le grain, la texture de la photo. Si vous avez un budget plus conséquent, vous pouvez investir dans des optiques Zeiss, clairement au dessus du lot, en terme de prix comme en terme de résultat.

La composition et le cadrage

Evidemment, une fois le matériel adéquat en main, reste encore à faire une belle photo. Pas de régle absolue ni de loi en la matière, je fais juste part ici de mon expérience : je travaille uniquement en lumière naturelle. En intérieur, il faut trouver la pièce avec une fenêtre qui donne suffisement de lumière pour éclairer un visage, mais pas trop. Et bannir les lumières artificielles type lampe ou plafonnier. Il faut que la lumière reste douce et diffuse. Trop de lumières, et les contrastes seront brutaux. Trouver un endroit proche de la fenêtre (entre 1m50 et 50cm selon la lumière) et positionnez votre modèle. Evidemment, pas face à la fenêtre mais plus en parralèlle à celle ci pour qu'une partie du visage soit éclairé, et que l'autre reste dans l'ombre. Une fois votre moèdele installé, vous pouvez travailler le regard, la position du corps. Evitez les plongées, prenez toujours votre portrait à la hauteur de votre modèle, quitte à vous assoir en face de lui, ou à vous accroupir.

Le travail de la profondeur de champ et les contrastes

Une chose essentielle pour donner du coprs, du relief à votre portrait: travailler en faible profondeur de champ. Donc en 1.8 ou 1.4. Vous allez créer du relief entre les zones. Plus vous shootez proche du modèle, plus votre zone de netteté sera faible. Attention donc à la mise au point. Travaillez toujours en mise au point manuelle quand vous faites un portrait posé et que vous avez le temps de recommencer la photo. Le regard du modèle est un point central de la photo, c'est lui qui va donner une partie de l'intensité de votre portrait. Les yeux doivent donc être nets ! Si vous travaillez en jpeg, pensez aussi à regler directement les contrastes sur votre boitier. Dans les réglages noirs et blancs, pousser la luminosité et le contraste pour obetnir des noirs intenses. Si vous travaillez en RAW vous ajusterez ces contrastes en retouche sur Ligthroom ou Photoshop. Si vous n'avez pas de logiciel de retouche photo, travaillez donc en jpeg !

Instagram page
Facebook page